Qu'est-ce que le Taekwondo ?

Du Tang Su Do au Taekwondo, découvrez l’histoire d’un art martial créé pour reconstruire une identité nationale et qui deviendra plus tard, un des sports de combats les plus popularisés à travers le monde.

  1. Les origines du Taekwondo
    1. De la création du Tang Su Do…
    2. ...à l’apparition du Taekwondo
  2. Le Taekwondo : un art martial devenu un sport internationalisé
    1. Une quête d’internationalisation
    2. Le Taekwondo, un sport olympique

1. Les origines du Taekwondo

a. De la création du Tang Su Do…

Tout commence en Corée, durant l'occupation japonaise. On se situe alors entre les années 1910 et 1945. Les arts martiaux traditionnels sont interdits. Les japonais introduisent alors sur le sol coréen leurs arts martiaux. Le Judo ainsi que le Karaté se retrouvent donc être les seuls arts martiaux présents sur le territoire pendant 35 ans.

Suite à cette période d'occupation, les coréens affirment une volonté de reconstruction d'une identité nationale. En effet, la nécessité d'adopter un art martial totalement coréen se fait ressentir.

Pour se faire, le maître Song Do Ki décide de créer l'art martial Tang Su Do. Sport d'autodéfense ayant de fortes influences provenant du Karaté, le Tang Su Do est axé sur la discipline du pratiquant ainsi que l'exécution de mouvements appelés « katas ».

Tang Su Do

b. ...à l’apparition du Taekwondo

Ce n'est qu'en 1955, que le Taekwondo est officiellement adopté sur le sol coréen. Il en devient l'art martial phare. Le Taekwondo, signifiant littéralement « La voie (Do) des pieds (Tae) et des poings (Kwon) », est un sport se rapprochant du Karaté sur certains points. Toutefois, il possède de nombreuses différences dans la pratique.

Le Taekwondo est un sport de combat visant à acquérir des capacités de self défense. Il représente également une force d'épanouissement pour le combattant. En effet, pratiquer le Taekwondo équivaut à être en quête permanente d'un équilibre personnel. Ainsi, le pratiquant peut vivre en harmonie avec son environnement.

De plus, le Taekwondo est un art alliant tradition et modernité. Il représente donc l'esprit et les racines coréennes tout en s'adaptant au contexte mondial des sports de combats. Il s'adapte notamment à l'esprit olympique.

Enfin, le Taekwondo est un sport vecteur de nombreuses valeurs qui font partie de notre quotidien. La recherche du plaisir, le dépassement de soi, la persévérance, la force morale et physique, le respect d'autrui... Toutes ces valeurs, que l'on retrouve dans notre société, sont mises en avant et défendues par le Taekwondo.

2. Le Taekwondo : un art martial devenu un sport internationalisé

a. Une quête d’internationalisation

Affirmé sur le sol coréen, le Taekwondo est désormais en quête d'internationalisation. Cet art martial est alors mis en avant lors de démonstrations organisées dans plusieurs pays sur différents continents.

En 1966, c'est l'International Taekwondo Federation (ITF) qui voit le jour pour encadrer au mieux ce sport naissant et prenant de l'ampleur dans le monde entier. Bien entendu, le siège de l'ITF se situe quand même sur le territoire coréen, à Séoul.

Avec la création d'une fédération, le Taekwondo affirme son adaptation au contexte moderne des sports mondiaux.

Grâce à ces différentes initiatives, tous les moyens sont mis en œuvre afin de favoriser au maximum l'implantation du Taekwondo à travers le monde.

Suite à ça, les années passent et la notoriété du Taekwondo se développe exponentiellement d'année en année.

International Taekwondo Federation

Site de la fédération internationale de Taekwondo 

b. Le Taekwondo, un sport olympique

En 1994, le Taekwondo devient un sport Olympique. Il sera donc au programme des Jeux Olympiques à partir de l'an 2000, aux JO de Sydney. Suivront les Jeux d'Athènes en 2004, Pékin en 2008, Londres en 2012, et Rio en 2016. Cela fait donc désormais 5 générations de Jeux Olympiques pour lesquels le Taekwondo a été adopté et intégré au programme.

Ces 5 apparitions aux Jeux Olympiques (et pas les dernières...) ne sont que le couronnement d'un travail de longue haleine. De la création d'un art martial, le Taekwondo, à sa popularisation dans le monde entier.

A ce jour, on compte plus de 70 Millions de pratiquants dans le monde. Parmi ces 70 millions, 7,3 sont des Ceintures Noires, qui représente le plus haut grade en Taekwondo.

Enfin, le Taekwondo est une des rares disciplines martiales à être très pratiquée par les femmes. En effet, ce sont notamment plus de 40% de femmes qui sont licenciées en France.